L’oeuvre d’Éric Sévigny s’inscrit dans le besoin de faire vibrer et d’éveiller les sens chez le spectateur. Le dessin étant à l’origine de ses débuts artistiques, celui-ci privilégie surtout l’art figuratif et fantaisiste, où ses sujets sont traités avec une précision et une minutie qui exigent un temps de construction et de recul vis-à-vis de la toile en devenir. En cohérence avec ses expériences de travail antérieures dans le domaine de l’illustration et des produits dérivés, l’impact visuel et la clarté du message transmis s’avèrent ses mots d’ordre.


Ses toiles se démarquent par la prédominance des couleurs primaires. L’utilisation de ces couleurs fortes, fruit de ses expériences à travailler auprès des livres pour enfants, reste un choix éclairé pour l’artiste en raison des effets éclatants qui en émanent. Le noir et le blanc restent également importants dans l’univers de ce dernier, toujours en quête de l’effet spectaculaire provoqué par les contrastes et les jeux de lumière.

Grand voyageur dans l’âme, l’artiste affectionne principalement l’acrylique puisque ce médium lui permet de peindre au gré de ses inspirations partout où ses aventures le mènent. De même, son attirance pour les grands formats se veut un hymne à l’art qu’il souhaite voir prédominer lorsqu’on entre dans une pièce. 

 

Si les inspirations artistiques et les influences de l’artiste sont d’abord marquées par le monde de la bande dessinée avec la série « Thorghal » de Rosinski, puis par Loisel, Bilal et McFarlane, les Tim Sale, Simon Bisley, Frank Miller, Frank Cho et Frank Frazetta (grand maître du Fantasy Art), l’interpellent plus particulièrement pour ce qui est des personnages féminins mythiques et érotiques.  Du côté des artistes peintres, les influences de Vettriano et de Toulouse-Lautrec attirent l’attention de l’artiste notamment en raison des scènes glamour et sexy qui y sont représentées.  D’autre part, ses voyages à Prague lui font découvrir de nouveaux artistes, tels Saudek et Mucha qui le touchent, l’un par les tabous qu’il dénonce, l’autre par l’élégance et le raffinement qui émanent de son oeuvre.

Enfin, c’est avec un esprit toujours ouvert sur le monde que l’artiste continue de développer son art et d’apprendre de nouvelles techniques. Il bâtit ainsi sa confiance au rythme de ses réalisations, et, chacune de ses toiles demeure un apprentissage. Sa curiosité et son désir d’approfondir son art demeurent au cœur de ses projets.  Il se propose d’ailleurs d’exploiter dans les années à venir d’autres techniques et médiums au travers de nouvelles thématiques afin d’exprimer toujours davantage ce qui le fait vibrer. Les toiles peintes à ce jour ne sont que le préambule d’une longue carrière d’un artiste peintre talentueux.

Éric Sévigny peint avec son cœur, son âme et sa fougue, dans un style qui se veut tout simplement percutant et saisissant. Ses thématiques en sont le reflet, le tout dans un style unique qui rappelle l’univers coloré et stéréotypé de la bande dessinée et des comic books. Dépeignant tantôt des émotions fortes liées à la passion amoureuse, tantôt des personnages féminins évoquant sensualité, érotisme, extravagance et mesquinerie, ses toiles nous plongent à d’autres moments dans le monde des superhéros de notre enfance, des animaux fétiches, et bien plus encore.

Démarche artistique