top of page
  • Photo du rédacteurDavid Leboeuf

Doncic: Une aide précieuse pour la Superstar de Dallas

Dernière mise à jour : 13 déc. 2023


Joueur de basket Luka Doncic


Au basketball, comme dans n'importe quel autre sport, lorsqu'une transaction est annoncée, il s'empare alors des fans de l'équipe touchée par le changement un vent d'espoir et d'enthousiasme. Chaque fois, un bruit court que c'est possiblement la pièce qu'il manquait afin que le club puisse aspirer aux grands honneurs.


Vous souvenez-vous de quand le Canadien de Montréal est parvenu à mettre le grappin sur le convoité Tomas Vanek, en 2014? Finalement, le joueur autrichien ne s'est pas avéré la pièce manquante au puzzle, mais rien ne pourra changer l'enthousiasme que l'athlète a suscité juste par sa simple présence dans la métropole.


Des échanges qui changent la donne, des game changers, à l'image de quand Raymond Bourque a rejoint l'Avalanche du Colorado, il n'en arrive que rarement car, règle générale, les formations de tout sport s'assurent des services de leurs joueurs exceptionnels à long terme. Cependant, le 5 février dernier, le monde de la NBA a été secoué par l'échange d'une de ses vedettes:


Kyrie Irving a été échangé des Nets de Brooklyn aux Mavericks de Dallas.


Au sein de la formation Texanne, l'athlète natif de Melbourne, en Australie, a rejoint une autre vedette :


Luka Doncic


À l'image de quand Peter Forsberg a été obtenu des Flyers pour rejoindre son éternel acolyte, le grand Joe Sakic, cet échange va assurément changer la donne. Individuellement, tant Doncic que Irving peuvent changer l'allure d'un match.


Imaginez lorsque deux joueurs d'exception se retrouvent à porter les mêmes couleurs. Même si on n'entend que parler, et avec raison, des exploits de LeBron James, il ne faut surtout pas lever le nez sur les autres formations du circuit dont les Mavericks de Dallas qui seront encore plus redoutables qu'ils l'étaient déjà.


Je ne sais pas pour vous, mais il me tarde déjà que les séries éliminatoires commencent dans le basketball de la NBA, le 15 avril prochain, car, au final, il n'existe pas de meilleurs moyens que les championnats pour déterminer si un échange a porté ses fruits.


Parfois, il faut suivre la philosophie "Go Big or go Home"


- David Leboeuf


Inscrivez-vous au bas de la page pour recevoir une notification lors des nouvelles publications.



Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page